L'exposition permanente

Une mise en scène ludique et variée

Une mise en scène ludique et variée

Dans un ancien séchoir rénové de façon résolument contemporaine, le Grand Séchoir met en partage les contes et légendes autour de la noix, le métier de nuciculteur d’hier à aujourd’hui, le patrimoine des séchoirs à noix ou les utilisations de la noix et du noyer grâce à une muséographie attractive et des collections variées.

Un produit en or

Un produit en or

Suite aux attaques de phylloxéra et de muscardine qui déciment la vigne et les mûriers, les paysans de la vallée de l’Isère se tournent vers le noyer, bien adapté au sol local et déjà présent en bord des chemins ou en plantation entre les rangs de vigne

Les

Les "gauleurs de coques"

L’invention des gestes et savoir-faire des hommes du pays de la noix se dévoile dans un extraordinaire reportage photographique réalisé en 1932 dans les villages de la vallée par la “Maison Sylvestre” de Lyon, complété par des films d’archives et les machines utilisées au début du 20ème siècle.

Produire et commercialiser

Produire et commercialiser

Pour défendre et protéger la notoriété excellente de leur produit, les producteurs obtiennent en 1938 la création d’une appellation d’origine contrôlée (AOC) « noix de Grenoble », la première donnée à un fruit.

Coques en stock

Coques en stock

La culture intensive de la noix dans la vallée de l’Isère a permis aux pépiniéristes de développer leur talent afin d’offrir aux producteurs des arbres à la fois résistants et porteurs des plus beaux fruits.

La noix dans tous ses états

La noix dans tous ses états

“Dans la noix, rien ne se perd, sinon le bruit que l’on fait en la cassant…”

Veines et merveilles

Veines et merveilles

Finesse de grain, teinte mordorée striée de veines sombres et chaudes, le noyer est un bois d’œuvre remarquable fort apprécié des ébénistes. Jusque dans les années 1950, on trouvait encore des billes de plus de 2 mètres de diamètre dans la région. 

Les séchoirs à noix : un patrimoine fragile

Les séchoirs à noix : un patrimoine fragile

Les séchoirs à noix sont un patrimoine emblématique du Sud-Grésivaudan. Mais ils sont aujourd’hui devenus inutiles et délaissés. Il convient pourtant d’en conserver la force de témoignage, la qualité des paysages du pays de la noix en dépend !